Etudiants

Accueil du site > Etudiants > Les outils d’aide > Reviens te former

Reviens te former

Tout jeune entre 16 et 25 ans ayant quitté le système scolaire sans diplôme ou sans qualification professionnelle reconnue peut faire valoir son droit au retour à la formation. Le dispositif "Reviens te former" témoigne de l’engagement du gouvernement à prendre en charge très rapidement ces jeunes et leur proposer une nouvelle chance de qualification.

Droit au retour en formation : une priorité nationale

La lutte contre le décrochage scolaire est un enjeu humain, un défi social, un coût économique majeur pour la France. Le Président de la République a fixé pour objectif de diviser par deux d’ici à 2017 le nombre de jeunes sortant sans qualification du système éducatif.
Le droit à une «nouvelle chance de retour en formation» fait partie du plan national «Tous mobilisés contre le décrochage scolaire !».

Deux décrets d’application de la loi n°2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la Refondation de l’École de la République ont été publiés le 7 décembre au Journal Officiel (décrets n°2014-1453 et 2014-1454).

Ces décrets précisent les conditions du droit au retour en formation pour tous les jeunes de 16 à 25 ans qui sont sortis du système scolaire sans diplôme ou sans qualification professionnelle.

Toutefois, deux cas de figure se distinguent :

• relèvent du premier décret les sortants du système éducatif sans aucun diplôme, qu’il soit général, technologique ou professionnel (exception faite du DNB ou CFG), ou titre à finalité professionnelle ou certificat inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Ils pourront alors exercer leur droit au retour sous statut scolaire, apprenti ou stagiaire de la formation professionnelle ;

• relèvent du second décret les sortants du système éducatif avec un baccalauréat général et ne possédant donc pas de qualification professionnelle reconnue, c’est-à-dire un diplôme, titre ou certificat à finalité professionnelle inscrit au RNCP. Ils pourront alors exercer leur droit au retour sous statut scolaire ou étudiant.

Comment le jeune peut-il exercer son droit ?

Pour faciliter le rapprochement entre les jeunes et les organismes chargés de l’information et de l’orientation, la prise de contact peut s’effectuer par le biais d’un numéro gratuit –0800122500– mis à disposition de tout jeune répondant aux critères définis. D’autres moyens sont également mis en place par les régions (plateforme
téléphonique, accueil physique). Il est aussi possible d’adresser un courrier ou un email ou de se rendre dans un des organismes relevant du retour en formation.
Ce premier contact avec un organisme chargé de l’information et de l’orientation, permet de fixer, dans un délai de quinze jours, la date d’un premier entretien avec un représentant d’un organisme ou d’une structure contribuant au Service public régional d’orientation (SPRO). Cet entretien permet d’élaborer, avec le jeune,
le projet susceptible de répondre à ses attentes au regard de ses acquis. L’interlocuteur qui aura pris en charge la demande du jeune deviendra son référent et accompagnera celui-ci tout au long de son parcours de retour en formation.

 

Si tu as entre 16 et 25 ans et que tu n’as pas de diplôme ou de qualification professionnelle, tu peux faire valoir ton droit au retour en formation.
 
Deux cas de figure
 
Premier cas, tu possèdes seulement le brevet ou tu n’as aucun diplôme. Par exemple Rémi, 17 ans,après avoir obtenu son brevet a abandonné en fin de 1ère Bac pro Accueil – relation client usager. Passionné de moto, il veut faire une formation de mécanicien (maintenance des véhicules) si possible en alternance.

Deuxième cas, tu as un Bac général mais pas de diplôme de l’Enseignement supérieur. C’était le cas de Julie, 23 ans. Elle a obtenu un bac ES et a quitté la fac après deux ans de droit. Ce n’était pas son truc, son truc à elle, c’est la vente. Elle est prête à revenir au lycée pour préparer un BTS après une année de mise à niveau.

Les étapes du retour en formation

1 - Tu t’entretiens avec un conseiller du service public régional d’orientation (SPRO).

2 - On te donne un rendez-vous dans une structure à même d’assurer ton suivi. La personne que tu rencontres, dans les 15 jours, devient ton référent et t’accompagne depuis ton retour en formation jusqu’à la fin de ton parcours.

3 - Tu intègres une formation pour acquérir un diplôme ou une qualification professionnelle.

Un numéro vert est accessible gratuitement du lundi au vendredi de 10h à 20h en métropole pour échanger avec un(e) conseiller(ère) qui t’accompagnera dans la recherche d’une solution et des structures d’informations locales.

Vous pouvez aussi laissez vos coordonnées sur le site web reviensteformer.gouv.fr pour être rappelé par un conseiller.

0800 12 25 00 appel et service gratuit, depuis un téléphone fixe ou mobile

http://reviensteformer.gouv.fr/#